DOC comparait devant le CRTC pour le renouvellement des licences des télédiffuseurs privés du marché de langue anglaise